Rechercher

Une histoire de lunettes ....

Chacun de nous perçoit le monde et son environnement d’une manière différente.

Chacun évalue les situations, les plus banales comme les plus complexes, en fonction de motivations et de critères qui lui sont propres. Comme si chacun chaussait des paires de lunettes différentes face à la même situation.


Dans la vie quotidienne, nous voyons les réactions des autres autour de nous et elles nous paraissent parfois incompréhensibles. Mais c’est parce qu’elles reposent sur des perceptions différentes au départ. En effet, dès le moment où chacun porte son attention sur des aspects différents de la situation, chacun va non seulement l’évaluer différemment, mais va surtout réagir à sa manière.

Selon l’ennéagramme, il existe neuf modes de perception, neuf façons possibles d’appréhender une situation. Ennéagramme, ce terme prend ses racines dans la langue grecque, ennea signifiant "9" et gramma "dessin", donc dessin à 9 points, qui va pouvoir vous permettre la découverte de vous-même et de vos structures de fonctionnement.

Nous avons été amenés à privilégier au cours de notre histoire un point de vue dominant que nous nous sommes construit pour regarder le monde et trouver notre place dans celui-ci en fonction du contexte qui était le nôtre. Cette perception qui domine est ce que l’ennéagramme appelle la "base".

Ce "camp de base" nous semble sécurisant, et nous développons des comportements, nous adoptons des croyances, des valeurs qui deviennent une seconde nature. Ces habitudes comportementales, qui nous rassurent et nous permettent de nous sentir en sécurité peuvent devenir inefficaces et contre-productives, si nous les adoptons dans toutes les situations. Un non-discernement nous amène à ces mécanismes répétitifs qui peuvent être des mécanismes de défense, comme nous pouvons constater au fil de mon livre : "Alors, on change ?"


36 vues0 commentaire