Rechercher

Tête, tripes, coeur ?

Selon la théorie de Paul Mac Lean, nous avons trois cerveaux qui se sont superposés au fil de l’évolution de la vie sur terre. Au plus profond, le cerveau reptilien qui gère nos comportements instinctifs, mode de fonctionnement de nos ancêtres à sang froid. Au-dessus, les mammifères ont développé le système dit limbique, appelé "cerveau des émotions". Enfin, le néocortex, lobe frontal qui contient les aires dévouées aux habilités propres à l’être humain : le langage, la réflexion, l’anticipation, …

Trois cerveaux communiquant constamment entre eux, mais agissant comme des organes séparés, avec des fonctions différentes.

L’ennéagramme fait la distinction entre trois grandes fonctions qui sont d’égale importance : l’action, l’émotion, la pensée.

Dans la sagesse populaire cependant, on parle des tripes, du coeur et de la tête.

Ces trois centres sont présents en chacun de nous, nous sommes régis par les trois mais l’un d’entre eux prédomine.

Dans certaines situations, vous allez constater que vous utilisez un centre préféré, il vous paraît plus efficace que les deux autres.

Et vous, pensez-vous être instinctif, émotionnel ou mental ?

  • Si vous faites appel à votre centre instinctif, vous consacrez toute votre énergie à assurer votre sécurité, vous allez agir (pour survivre), vous mettez en priorité l’action. C’est le centre de notre énergie vitale et notre motivation à agir. C’est le centre de nos actes spontanés et aussi le lieu de l’acceptation ou du refus du changement.

  • Si vous faites appel à votre centre émotionnel, vous allez interpréter la situation avec un filtre émotionnel. Il est bien sûr le lieu de nos émotions, de nos désirs, de nos besoins, mais aussi de l’intérêt que nous portons aux émotions, aux désirs et aux besoins des autres. Il s’occupe de nos relations aux autres. Le centre émotionnel va exister profondément dans le présent.

  • Si vous faites appel à votre centre mental, vous allez être dans une hyper lucidité de la situation, vous chercherez à acquérir des informations, à être en analyse de la situation. C’est le lieu des choix (après analyse), des décisions (après réflexion), et de la planification. Le centre mental est focalisé sur le futur.

Dans la réalité, une hiérarchie est établie dans l’utilisation de nos centres. Nous avons tous, en nous, l’énergie des trois centres. Face à une situation, nous sommes conscients de nos émotions et de notre relation aux autres (cœur), tout en analysant la situation (tête) et en passant à l’action (tripes).

Connaître votre centre de perception est un élément important pour mieux comprendre vos réactions face aux événements de la vie, et par rapport au changement. Vous allez prendre conscience de votre mode de fonctionnement prioritaire.




20 vues0 commentaire